La consigne de vote libérale pour les législatives

Le 11 et le 18 juin marqueront une étape importante dans le parcours politique d’Emmanuel Macron: les Français décideront d’accorder ou non une majorité parlementaire au nouveau Président de la République française. La consigne de vote libérale est assez évidente.

Tous les partisans du Front républicain se sont félicités de la défaite de Marine Le Pen au second tour des présidentielles mais ne nous voilons pas la face: Emmanuel Macron est loin d’être le candidat dont la France a besoin, et ses positions anti-libérales en attestent. Macron s’est exprimé en faveur du protectionnisme industriel et de l’élimination de la concurrence fiscale au niveau européen. Il n’hésite d’ailleurs pas à risquer une confrontation avec des pays d’Europe centrale et de l’Est, ni à faire preuve d’ingérence dans le secteur de l’agriculture. D’autres positions préoccupantes de Macron sont l’interventionnisme militaire en Syrie, l’Etat d’urgence permanent, ainsi que la poursuite de la guerre contre la drogue.

Voir aussi: 11 Big Problems with the New French President

Ainsi, que faire pour remédier à la fois à cette politique de continuation du quinquennat de François Hollande, et à cet volonté démesurée de renforcement de  l’intégration politique au niveau de l’Union européenne?

Je m’apprête à faire quelque chose d’inhabituel pour un libéral, à savoir citer François Mitterrand qui disait en 1988, lors de la fin de la première cohabitation de la 5e République:

« La Constitution, rien que la Constitution, toute la Constitution »

Mitterrand exprimait moins son mécontentement d’avoir dû partager le pouvoir avec Jacques Chirac pendant deux ans, qu’il expliquait l’importance des restrictions du pouvoir donnés par la Constitution, visibles lors d’une cohabitation. Au lieu de gérer l’Etat avec une majorité absolue, cas dans lequel tous les pouvoir sont détenus par un seul parti, la marge de manoeuvre du chef de l’Etat est restreinte lors d’une cohabitation.

En pratique, cela revient à dire que l’Etat est moins influent en période de cohabitation que lorsque l’exécutif dispose d’une majorité parlementaire. En absence d’une réelle alternative qui défend le marché libre, la propriété de disposer librement de son corps, le non-interventionnisme ou le régionalisme en France, la consigne de vote libérale est évidente:

Votez pour les candidats de votre circonscription les plus opposés possible aux politiques d’Emmanuel Macron. Forcez la cohabitation.

About Bill Wirtz

My name is Bill, I'm from Luxembourg and I write about the virtues of a free society. I favour individual and economic freedom and I believe in the capabilities people can develop when they have to take their own responsibilities.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s