Election présidentielle: un malaise pour les Européens

Pour l’Europe, l’élection présidentielle en France tombe très mal. En effet, après la fin du règne d’Angela Merkel, les candidats au leadership de l’Union ne sont pas légion. Une victoire de Marine Le Pen rebattrait complètement les cartes à ce niveau. 

L’Europe suit toujours assez nerveusement les événements de la politique française, car ils sont essentiels pour la dynamique future de l’Union européenne. Le second tour d’une élection présidentielle qui n’a jamais vu Marine Le Pen s’approcher si près de la magistrature suprême ne pose ainsi pas que des questions de politique intérieure.

En effet, depuis la fin du règne d’Angela Merkel en tant que chancelière allemande, Emmanuel Macron s’est imposé comme le choix évident du roi de l’Europe. La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a été sa première grande victoire politique : une ministre allemande en disgrâce, certes, mais aussi une francophile convaincue qui sait qu’elle doit son poste au président français.

Continuez à lire dans La Chronique Agora

About Bill Wirtz

My name is Bill, I'm from Luxembourg and I write about the virtues of a free society. I favour individual and economic freedom and I believe in the capabilities people can develop when they have to take their own responsibilities.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s